Jean Brouillet

(1880 - ?)

7e Ill. G.P. R+C de l'O.K.R.C.

Né le 17 juillet 1880 à Agen (France), Jean Brouillet est ordonné prêtre le 6 octobre 1935 par Mgr Giraud. A la mort de celui-ci, il continue son œuvre sacerdotale.

Il manifesta des pouvoirs psychiques (voyance et guérison) qui ont pu être constatés par beaucoup.

Curé à Bordeaux de 1936 à 1960, il fut condamné à mort par la Milice mais fut sauvé par l’arrivée des armées libérant la France de l’occupation allemande.

Bien qu’étant très discret sur l’héritage ésotérique reçu et conservé comme patrimoine secret, il le manifesta toutefois régulièrement de façon symbolique. Par exemple, il célébrait tous les ans la messe de Noël en portant autour du cou le sautoir de Supérieur Inconnu remontant à Jean Bricaud et sans doute plus loin dans la lignée des Patriarches.

Ce sautoir, ainsi que d’autres reliques, fut remis par Mgr Patrick Truchemotte à l’actuel Grand Patriarche Rose-Croix Jean-Louis de Biasi lors d’une cérémonie martiniste privée.

Patrick Truchemotte

8e Ill. G.P. R+C de l'O.K.R.C.

Né le 24 février 1929 à Bordeaux, il fut l’élève et l’auxiliaire de Jean Brouillet jusqu’à la mort de celui-ci. Il fut nommé Patriarche de l’Église Catholique Gallicane et donna à celle-ci une réputation qu’elle conserve encore aujourd’hui.

Il conserva avec discrétion et fidélité l’ensemble des dépôts spirituels reçus de ses prédécesseurs.

Cet homme profondément intègre pratiqua les soins par magnétisme et homéopathie jusqu’à sa mort en 1986.

© 2018 Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix