golden archiconfrerie de Ieschouah.png
THE MEDAL

Cette médaille porte généralement le nom de « médaille du campo dei fieri ». 
L'original de cette médaille a été découvert par Mr Boyer D'Agen un matin de Mars 1897 à Rome sur le marché du « Campo dei Fiori ».
Le visage que l'on peut voir ici montre une belle ressemblance avec les portraits les plus vraissemblablement authentiques du Christ : Le Voile de Véronique, l'Image d'Edesse et le Saint-Suaire de Turin.
Il correspond aussi à la description de Jésus faite par Publius Lentulus, gouverneur de Judée sous le règne de Tibère César, et aux visions d'Anne Catherine Emmerich.
Sur le revers de cette médaille on peut lire une inscription en caractères hébraïques sacrés :  « Le Messie a régné. Il est venu dans la paix et devenu le Lumière de l'homme, il est vivant. » C'est la phrase que vous pouvez lire en hébreu au haut de cette page. Cette phrase est également utilisée dans de nombreuses pratiques et prières de l'archiconférie.


Cette médaille date du premier siècle à l'époque où Jésus était encore sur terre et correspondrait, aux dires de certains spécialistes, à une de ces "tessères" que les premiers chrétiens se passaient de main en main comme signe de reconnaissance aux environs de l’an 70.

Une présentation historique et symbolique complète de la médaille de Ieschouah est donnée aux membres de l’Archiconfrérie avec les documents de la deuxième marche.


Difficile à se procurer jusqu'à aujourd’hui, cette médaille plaquée or peut être portée par toute personne souhaitant recevoir la protection et bénédiction de Ieschouah.

Accrochée à un ruban tricolore noir, rouge et blanc, elle est adressée à tous les membres de l’archiconfrérie lors de leur inscription. Il est également possible de la commander  pour soi et pour offrir aux membres de votre famille ou à des amis. Il vous suffit de cliquer ici pour affichier la page de commande. Ces médailles sont consacrées par l'Ill. Grand Patriarche Rose-Croix de l'Ordre Kabbalistique Rose-Croix pour les membres de l’Archiconfrérie.